Folie de Disney
bienvenue sur folie de disney


Ce forum est dédiés à tous les passionner de l'univers disney
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» fantasyland
Ven 31 Juil - 14:01 par mesprincesses

» réouvertue des attractions
Ven 31 Juil - 14:00 par mesprincesses

» Réhabilitation des attractions à disneyland paris
Ven 31 Juil - 13:58 par mesprincesses

» Spectacle inter actif de la reine des neiges
Ven 31 Juil - 13:57 par mesprincesses

» Les perosnnages de disney
Ven 31 Juil - 13:54 par mesprincesses

» Vice Versa (2015)
Ven 31 Juil - 13:52 par mesprincesses

» Légos
Ven 31 Juil - 13:50 par mesprincesses

» Les tsumtsum
Ven 31 Juil - 13:48 par mesprincesses

» Version de Juillet
Ven 31 Juil - 13:47 par mesprincesses

» version de juin
Jeu 18 Juin - 9:18 par mesprincesses


Partagez | 
 

 Les 3 caballeros (1942)

Aller en bas 
AuteurMessage
ludivine
Admin
avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 01/08/2012
Age : 33
Localisation : le havre

MessageSujet: Les 3 caballeros (1942)   Lun 4 Aoû - 5:48

Donald Duck reçoit en cadeau d'anniversaire une énorme boîte. Il y découvre un projecteur cinématographique, des bobines de films, un livre et un disque. Elles contiennent des souvenirs et informations sur l'Amérique du Sud et le Mexique qui lui permettent de retrouver ses amis José Carioca et Panchito Pistoles, un coq vêtu en charro.

Donald regarde alors la première bobine intitulée « Aves Raras » (« Oiseaux étranges ») mais la séquence se décompose en plusieurs parties. La première se nomme Le Pingouin à sang froid (The Cold-Blooded Penguin). Elle raconte l'histoire de Pablo le pingouin, animal qui n'arrive pas à s'habituer à son Antarctique natale et préfère partir vers les mers plus chaudes de l'Amérique latine. Elle est suivie par l'histoire du mythique oiseau aracuan. À la fin de cette partie, l'aracuan sort de l'écran pour serrer la main à Donald.

Une seconde bobine présente L'Histoire du gauchito volant (The Flying Gauchito) dans laquelle un jeune garçon vacher part à la chasse et découvre un âne doté d'ailes. Il s'en sert pour participer à une course et à la gagner, mais son plan tourne court car le public découvre les ailes de sa monture.

Les bobines ayant été passées en revue, Donald découvre son cadeau suivant, un livre sur le Brésil. C'est un livre animé géant dans lequel un José Carioca miniature dépeint un magnifique paysage brésilien en chantant Baia. José demande à Donald s'il a déjà été au Brésil, ce à quoi il répond par la négative. José entame une nouvelle chanson, durant laquelle il danse, se scinde en un quartette puis miniaturise Donald pour poursuivre le voyage dans un train présent sur la page suivante du livre. Les deux compères rencontrent Aurora Miranda, dont Donald tombe amoureux. Après une séquence de danse avec les amies danseuses et musiciens brésiliens, Aurora embrasse Donald qui plonge dans une tornade de couleurs, Le Rêve de Donald (Donald's Surreal Reverie). Le livre se referme ensuite éjectant José et Donald qui retrouvent leurs tailles normales.

Le cadeau suivant est un disque sur le Mexique, du moins une musique dont les variations et les instruments apparaissent à l'écran. Donald est pris dans la musique qui devient si folle qu'elle explose libérant un nouveau visiteur, un coq mexicain nommé Panchito Pistoles. Il emmène ses nouveaux amis dans un chant nommé Les trois Caballeros puis décide de leur narrer les traditions de son pays : La Piñata ou Las Posadas, Mexico: Pátzcuaro, Veracruz and Acapulco. Un livre d'images permet de raconter l'histoire du Mexique. Un sarape devient un tapis volant et permet de plonger dans les photos et scènes mexicaines. En croisant une fiesta, Donald tente de conquérir le cœur d'une señorita avant que Panchito lance un lasso en direction d'Acapulco.

Sur la plage de ce lieu, Donald découvre d'autres beautés mexicaines tandis que Dora Luz chante La Chanson du bonheur (You Belong To My Heart). Donald est à nouveau pris dans un rêve coloré. Au loin, une silhouette apparaît, celle de Carmen Molina qui danse alors Jesusita accompagné par un Donald tentant de garder le rythme.

Les trois compères participent ensuite à un combat de taureau avec un animal factice. Comme ils l'avaient empli de feux d'artifices, lorsque Donald porte à l'animal un coup sur la tête, il explose dans une gerbe de lumière. Ils chantent alors à nouveau Les Trois Caballeros tandis que le feu d'artifice inscrit dans le ciel The End.

Bande Annonce :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foliededisney.lebonforum.com
 
Les 3 caballeros (1942)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Folie de Disney :: La zone d'animation disney :: Mickey et ses acolytes-
Sauter vers: